Il remplace 5000 CD de Justin Bieber par les siens

On a d’abord eu du mal à y croire. Un musicien américain du nom de PAZ (dont voici la page Facebook) a peut-être remporté la palme du poisson d’avril le plus abouti. Selon ses dires, l’artiste de musique électronique aurait détourné quelque 5 000 albums de Justin Bieber dans la ville de Los Angeles. Le trick : remplacer le CD à l’intérieur de la jaquette du disque Believe (1 324 000 exemplaires vendus en 2012 aux Etats-Unis seulement) par… le sien.

Mieux : la blague ne serait pas complète s’il n’avait pas distribué toutes ses surprises auprès de grandes chaînes de supermarchés tels Wal-Mart, Target et Best Buy – les Carrefour et Leader Price chez Oncle Sam. Il aurait accompli cet acte afin de protester contre ces supermarchés, qui ne distribuent que la musique des majors et jamais celle des artistes indépendants, dont il se fait le porte-parole.

Le DJ a donné quelques preuves de sa farce sur son compte Facebook : chaque client s’attendant à découvrir le troisième du chanteur âgé de 20 ans aura droit à la place à tout autre chose. Un CD recouvert de mèmes internet, dont notre ami doge dans un tacos (pourquoi pas ?) et un visuel accompagnant son oeuvre au dos de la pochette de Believe. Evidemment, quand on le passe au lecteur CD, il s’agit de la musique de PAZ. Franchement, bien.

Une information qui restait à prendre avec des pincettes, jusqu’à ce que de très sérieuses publications s’en emparent, tel Billboard, qui atteste qu’un journaliste de l’Associated Press a acheté plusieurs exemplaires de Believe dans différents magasins de Los Angeles pour vérifier l’information. A chaque fois, le code barre de l’album fonctionnait normalement, affichant un achat d’un album de Bieber tout ce qu’il y a de plus normal.

Une fois ouverts, ils ne contenaient pas le disque du chanteur pour adolescentes prépubères, mais bel et bien le nouvel album de PAZ, nommé From the Bottom of My Heart to the Top of Your Lungs. Avouez qu’avec un nom de disque pareil, avouez que le sérieux de l’information n’était pas évident. Vérifiez pourtant par vous-même sur la page Soundcloud de PAZ : ce n’est pas une blague.

 

Une question, cependant : pourquoi Justin Bieber ? “Le monde ne souffrira pas de la perte d’un album de Bieber”, répond PAZ nonchalamment. Mais derrière le culot de la blague, le musicien accomplit ici un ouvrage de résistance face aux gros distributeurs. Plus sérieusement, il déclare :

L’idée est qu’il est quasiment impossible pour les musiciens indépendants de voir leur musique vendue par les gros distributeurs. J’ai toujours pensé qu’ils devaient être les meilleurs points de vente et les ambassadeurs de la musique indépendante. Ils ont choisi l’inverse, à savoir vendre toujours la même merde recyclée. Nous avons donc pensé que s’ils ferment leurs portes aux musiciens indépendants, nous allions tout simplement les abattre et faire entrer tout simplement nous-mêmes notre musique à l’intérieur.

Paz a refusé de révéler à Billboard le truc de son tour de magie : il n’a dévoilé ni le montant de son détournement, ni comment il a fait pour remplacer les disques, ni ce qu’il a fait des 5 000 CDs de Justin Bieber manquants. Il sait cependant qu’il s’expose probablement à des poursuites, mais qu’à cela ne tienne, PAZ est un artiste : “Je pense que les répercussions juridiques sont toujours à envisager lorsque vous accomplissez une performance”, assène Paz. “Parfois, il faut savoir prendre des risques.” Waw.

 

Source : http://www.konbini.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s