Radio France lance son site de partage et d’écoute de musique : RF8

1456052_10152326892209789_1137890738_n

Ce chantier-là de la présidence de Jean Luc Hees, au moins, aura abouti : RF8 est ouvert. Depuis ce week-end, les internautes mélomanes et radiofrancophiles peuvent se rendre sur rf8.frce nouvel outil destiné à exploiter le fonds discographique de la maison et à valoriser les savoir-faire des techniciens, journalistes, documentalistes..

Avec quelques mois de retard sur l’agenda prévu, Radio France a annoncé hier le lancement de RF8. Cette nouvelle plateforme musicale permet aux auditeurs de plonger dans la riche discothèque et les nombreuses archives de la maison de la radio.

Contrairement à des plateformes d’écoute de musique en streaming comme Deezer ou Spotify, RF8 ne propose pas un accès à un vaste catalogue de titres. Le site proposera chaque jour d’écouter des playlists éditorialisées, de façon gratuite et illimitée. Celles-ci ambitionnent de faire découvrir aux internautes des perles rares ou des titres oubliés. Cette trentaine de listes par semaine sera sélectionnée par une cinquantaine de contributeurs (programmateurs, producteurs, chroniqueurs, journalistes, etc.) issus des sept antennes du groupe Radio france.

1277327_533653836711743_295625947_o

RF8 va également proposer des « grands formats« , permettant de découvrir plus en profondeur des artistes, des courants ou des acteurs majeurs de la création. Des webradios thématiques et certains des concerts de l’ensemble des antennes viendront par la suite compléter l’offre.

Une trentaine de nouvelles playlists doivent s’ajouter chaque semaine à l’offre existante tout comme des grands formats destinés à faire découvrir en profondeur des artistes ou des albums. Trois d’entre eux, dont un sur l’histoire du groupe post-punk Joy Division, sont d’ores et déjà accessibles.

Un catalogue appelé à grossir mais qui doit faire face, comme souvent, à des difficultés en matière de droits d’auteurs. La société civile des producteurs phonographiques (SCPP), qui gère les droits des maisons de disques, n’a pas souhaité signer d’accord collectif. Radio France a donc choisi de contourner le problème en faisant écouter les morceaux… via Youtube, en attendant de pouvoir les proposer sur Spotify, Deezer, iTunes, Qobuz, etc. « La négociation ne sera pas rouverte à court terme mais notre offre reste légale », assure le responsable du site.

m9LJQ-g5szU

En plus de cet ajout de playlists et de grands formats chaque semaine, RF8 va continuer à développer de nouvelles fonctionnalités. Webradios thématiques adaptées aux goûts de chacun, espace de contribution où les internautes pourront proposer leurs propres playlists lors de concours… le tout avec la mise à disposition de l’ensemble des contenus (concerts et émissions) proposées sur les antennes de Radio France et à la Maison de la Radio. L’objectif est de personnaliser au mieux l’expérience proposée sur le site pour fidéliser l’auditeur.

La démarche globale de RF8 s’inscrit dans le vaste plan de numérisation du catalogue musical de Radio France, commencé il y a quelques années. Mais avec une vision plus élaborée que la simple mise à disposition de contenus comme le détaille Alexandre Lenot : « Notre but n’est pas de donner un simple accès à la discothèque mais d’éditorialiser, de donner du sens, de préconiser pour transposer l’expertise de la radio dans le champ numérique ». La nouvelle convention signée il y a peu entre Radio France et l’INA va permettre de poursuivre cette politique d’éditorialisation des millions d’archives musicales conservées dans les murs de la Maison de la Radio.

Rendez vous donc sur : http://www.rf8.fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s